FacilitationS

Emmanuelle Bottreau

  • Facebook Sophrologie Coaching
  • LinkedIn Sophrologie Coaching
  • Instagram - FacilitationS

Rennes - Nouvoitou - Fougères

  • Emmanuelle Bottreau

C'est quoi un trouble Dys?

C'est quoi un trouble Dys?


Les enfants atteints de troubles Dys ont des troubles cognitifs et cela a une incidence sur les apprentissages, à l'école. 

Les troubles Dys sont des troubles neurologiques qui se manifestent de manière persistante et durable et n’ont aucun lien avec le niveau d’intelligence de l’enfant, de l’adulte qui en sont atteints. Ils sont héréditaires et d’origine génétique. 

Les troubles persistent à l’âge adulte et c’est possible de les compenser en adoptant des stratégies..

L’entourage peut le percevoir quand l’enfant a des difficultés d’apprentissage ou dans son développement. Cela peut être aussi difficile à repérer et à relier à la particularité de l’enfant. 


Les différents types de troubles Dys :


La Dyslexie :

Selon l’OMS, « relève d’une difficulté durable d’apprentissage de la lecture et d’acquisition de son automatisme chez les enfants intelligents, normalement scolarisés ».

Il s’agit également d’un trouble persistant de l’acquisition du langage écrit, caractérisé par de grandes difficultés dans l’acquisition et dans l’automatisation des mécanismes nécessaires à la maîtrise de l’écrit (lecture, écriture, orthographe). Selon l’OMS, la dyslexie touche également entre 8 à 10% des enfants, les garçons étant trois fois plus touchés que les filles.


Comment reconnaître la dyslexie ?

Une inversion de lettres, une reconnaissance difficile des mots dans leur globalité, une lecture lente avec de nombreuses erreurs, une grande fatigabilité...

Ce n’est pas utile de se précipiter chez l’orthophoniste s’il y a un retard dans l’apprentissage de lecture. Le temps est également nécessaire car les facteurs perçus  ne peuvent que temporaires. La Dyslexie ne peut pas être diagnostiquée avant le CE2 quand la lecture devient fluide. 

Comme la dyslexie concerne l’acquisition de la lecture et de l’orthographe, il y a une incidence sur la compréhension générale notamment de consignes, de problèmes de mathématiques et de leçons...

L’enfant dyslexique pourra avoir du mal à finir les exercices demandés, les interrogations et à répondre aux questions. Il pourra être perçu comme « étant dans la lune ».


La Dysorthographie

Les enfants dyslexiques sont aussi dysorthographiques.

La dysorthographie est un trouble persistant de l’acquisition et de la maîtrise du langage écrit qui affecte donc l’orthographe.

Les enfants dysorthographiques ont des difficultés à maîtriser l’orthographe et ses règles et sont donc pénalisés au niveau de leurs résultats à l’école. 



La Dyspraxie

Selon l’OMS, « c’est un trouble spécifique du développement moteur dont la caractéristique essentielle est une altération du développement de la coordination non imputable entièrement à un retard intellectuel ou une affection neurologique spécifique congénitale acquise ». Cela concerne donc la coordination motrice. 

La Dyspraxie est beaucoup moins connue que la Dyslexie et elle est détectée quand le manque de coordination motrice affecte la vie quotidienne, les apprentissages et résultats scolaires. Elle a beaucoup d’incidences sur la vie quotidienne : difficultés à s’habiller, tenir les couverts, prendre une douche, se laver les dents, ranger. Les enfants dyspraxiques se cognent et peuvent souvent tomber. Elle a aussi des incidences sur l’apprentissage (notamment en mathématiques). La motricité fine est touchée mais la Dyspraxie peut être repérée plus tôt que la dyslexie, c’est-à-dire en maternelle. 


La Dyscalculie

Elle correspond à un trouble dans les apprentissages numériques. Les enfants dyscalculiques peuvent avoir des difficultés dans l’acquisition des connaissances en lien avec les chiffres, les calculs et les valeurs numériques (poids et mesure).  Des élèves peuvent rencontrer des difficultés transitoires dans l’apprentissage des mathématiques sans présenter de dyscalculie.

Les enfants souffrant de Dyscalculie éprouvent des difficultés à traiter des nombres, mémoriser des tables et calculer et à comprendre ce qu’est un nombre, les principes de la géométrie et une déficience au niveau spatial. Dans la vie quotidienne, cela peut leur rendre difficile la compréhension de raisonnements simples mais aussi complexes.



La Dysphasie

C’est un trouble central lié au développement du langage oral et apparaît dès le plus jeune âge avec une absence de langage puis l’apparition d’un langage simplifié. Elle peut toucher l’expression, la compréhension ou ces deux fonctions en même temps. L’enfant dysphasique a des difficultés à se faire comprendre. 

La Dysphasie peut être expressive avec des phrases incompréhensibles et des mots isolés ou réceptive avec des mots justes difficiles à trouver. Néanmoins, les enfants dysphasiques ont envie d’interagir et sont bloqués, ce qui entraine une altération des interactions. 

L’enseignement est plus verbal et donc non adapté aux enfants dysphasiques qui ont plus besoin d’images pour communiquer. Un AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) ou un AESH (Accompagnant des Elèves en Situation de Handicap) pour l’aider à comprendre. 


Le Multidys

C’est une association de plusieurs troubles Dys et c’est différent d’un trouble global du développement. Cela peut être compliqué pour les différents RDV chez les spécialistes (orthophonistes, psychomotriciens, orthoptistes,…).


En conclusion, les troubles Dys doivent être distingués de la « simple difficulté ». Ils demandent de grands efforts aux enfants Dys avec une plus grande fatigabilité car une grande attention est demandée pour compenser, des troubles de l’attention, une concentration difficile à maintenir, un écart entre la compréhension orale et écrite, une lenteur dans le traitement de l’information.

Les diagnostics permettent la mise en place d’un projet d’accompagnement adéquats et les parents sont d’indéfectibles soutiens pour aider les enfants Dys.


Pour aller plus loin,

Il y a différents moyens d’accompagner les personnes atteintes de troubles Dys pour rendre leur quotidien plus fluide. Des sites internet existent, des livres également.

Parmi les solutions qui existent, la sophrologie en est une = une aide dans la globalité pour mieux vivre au quotidien. Elle vient en complément du travail fait avec le neuro-pédiatre, le psychomotricien, l’orthophoniste qui sont  pointus dans leurs domaines d’intervention.